Franz Bunke

Schwaan 03.12.1857 – Weimar 06.07.1939

Parmi ses motifs paysagers les plus connus figurent des dessins et des peintures à l'huile de sa ville natale de Schwaan, des prairies et des étangs de la Warnow et des villages voisins. Il exposait régulièrement ses œuvres aux expositions de l'Académie des arts de Berlin, les "Grandes expositions d'art de Berlin", de 1903 à 1914 également au Glaspalast de Munich ainsi qu'en 1914 lors d'une exposition de peinture à Vienne au Salon Pisko. Une brochure de huit pages a été publiée par Albin Egger-Lienz à l'occasion de cette exposition. En 1930, ses œuvres ont été présentées lors d'une exposition individuelle dans sa ville natale de Schwaan.

Franz Bunke est né le 3 décembre 1857 à Schwaan, fils d'un constructeur de moulins. Grâce à l'ouverture d'esprit de ses parents, il put très tôt s'adonner à ses penchants artistiques. De 1871 à 1874, Franz Bunke a suivi des cours de dessin chez le portraitiste Paul Tischbein à Rostock et, après la mort de ce dernier, il a fréquenté l'école des arts et métiers de cette ville. Au printemps 1878, il commença des études à l'académie de Berlin, mais changea dès le premier semestre pour l'école de peinture de Weimar, où Bunke fut l'élève de Theodor Hagen jusqu'en 1884. Il fut ensuite chargé d'enseigner la peinture de paysage à Weimar. Depuis 1892, Bunke amenait régulièrement des élèves à Schwaan, et des collègues comme Paul Baum et Richard Starcke y faisaient également des études de nature. Le grand-duc Wilhelm Ernst de Saxe-Weimar conféra à Franz Bunke le titre de professeur en 1910. Il était membre d'honneur de l'association d'exposition des artistes plasticiens de Thuringe et de l'association des artistes du Mecklembourg. En 1927, Franz Bunke a reçu la citoyenneté d'honneur de la ville de Schwaan. Une allée a été baptisée en son honneur. Il a remercié la ville en lui faisant don d'un tableau. En tant que fondateur, représentant et personnalité centrale de la colonie d'artistes, Franz Bunke est d'une importance exceptionnelle pour Schwaan et a contribué à la percée de la peinture en plein air dans le Mecklembourg.

Dès son plus jeune âge, Franz Bunke a connu des succès professionnels et a joui d'une grande estime jusqu'à un âge avancé. Ainsi, dès 1883, deux œuvres de l'étudiant exposées au Glaspalast de Munich ont été vendues en Angleterre.

En 1896, il reçut la médaille d'or lors de l'exposition du bicentenaire de l'École Royale Académique des Beaux-Arts de Berlin. De 1903 à 1914, les artistes de Weimar le choisirent pour les représenter aux expositions du Glaspalast de Munich.

De nombreuses œuvres ont été vendues à l'étranger, comme en Angleterre, aux États-Unis, au Danemark, en Italie, en Suède ou en Hollande, par le biais de participations à de grandes expositions. Une exposition de peinture à Vienne en 1914 a été accompagnée d'un succès sensationnel. Mais on trouve également ses œuvres dans des collections à Berlin, Hanovre, Weimar, Würzburg, Rostock et Schwerin.

Tandis que ses premiers tableaux laissent percevoir le lien avec la peinture hollandaise du 17e siècle par la finesse de la représentation et des figures de staffage, c'est une vision fine de la nature qui détermine son œuvre après 1890.

Bunke était un maître dans le rendu de l'air et de la lumière. Il voyait dans la nature une grandeur sublime, elle était pour lui à la fois un lieu de recueillement et un espace vital. Cette conception le rapproche d'Otto Modersohn. Franz Bunke fut un promoteur méritant de talents artistiques, comme Rudolf Bartels et Peter Paul Draewing.

Il est resté fidèle à sa ville natale toute sa vie et revenait chaque été à Schwaan pour y étudier.